• Chapitre 2

    Chapitre 2
    Le lendemain matin,Pépin se réveilla en sursaut,elle avait le tourni.Elle avait fait un horrible cauchemare.Elle se revoyait encore passé de la tranquilité et l'amusement a la peur et la folie.
    Alors qu'elle s'amusait,la porte de la salle c'était mise a bouger.Puis,elle c'était grand ouverte et une maîtresse était arriver,et c'était emparé d'elle.Deux autre jeune mâle était avec elle.Ils furent tous trois mis dans une boîte.Elle n'essaya pas de se rappeler la suite et fila dehors. Genny l'attendait:
    -Alors tu viens Pépin.J'aimerai bien revoir les félins d'hier.
    -Genny,sa me plairait beaucoup mais pas aujourd'hui,j'ai fait un cauchemare.
    -Ha d'accord.Tant pis.Tu veux que j'aille te chercher une souris?
    -Oui avec plasir.Tu es une amie en or.Merci.
    -C'est normal voyons,lança t-elle en filant au loin.
    J'ai vraiment de la chance d'avoir une amie comme elle,pensa Pépin.Surtout dans des moment comme celui ci.

    Quelque minute plus tard,Genny revint avec une souris et un écureuil dans la gueule.
    -J'ai pris aussi un écureuil comme je sais que tu adores ça.                                   
    -Merci,tu es génial,répondit Pépin.Tu veux manger la souris?
    -Non merci,je n'ai pas faim.    
    Pépin comprit soudain que quelque chose n'allait pas chez son amie.
    -Quesque tu as?demanda t-elle.Tu a l'aire toute triste.
    -Non non ça va très bien,répondit Genny.
    -Tu ne peux pas me mentir,je vois très bien que tu vas mal,répliqua Pépin en se frottant a la chatte brune pour la réconforter.
    -Oui c'est vrai,céda finalement l'autre.Mais c'est juste Lila elle...elle m'énerve.
    -Ha,je comprends.Je peux faire quelque chose pour toi?
    -Non,feula-t-elle.Je n'ai pas besoin d'aide.
    La chatte noir équarquilla les yeux,étonné par tant de violence de la par de son amie.
    -Ho,excuse moi,miaula la chatte brune en baissant les yeux.
    Pépin eut soudain une idée.Genny adoré la musique,et Pépin avait trouver endroit d'ou s'échapper la musique.Elle avait complètement oublier son cauchemare.Maintenant,une seule chose importait,remonter le moral a son amie.
    -Viens suis-moi,lança t'elle a son amie et elle sauta par dessus la cloture.
    Elle verifia que Géni la suivait et elle s'élança.

    Elles étaient proches de l'endroit d'ou s'échapper la musique.
    Soudain,Genny redressa les oreilles.
    -De la musique!s'exclama t-elle en filant.
    Pépin la suivit.
    Quand elle arrivèrent devant l'endroit d'ou s'échapper la musique,Genny s'exclama:
    -Comme c'est beau!Merci Pépin.
    Ses yeux pétiller de bonheur.La belle chatte brune se balancer,elle avait l'aire tellement heureuse.
    Pépin était fière d'elle.Elle avait était serviable envers son amie,comme Genny l'avait était le matin même.
    Sa la rendait tellement heureuse de voir son amie être heureuse.
    -Comment as tu trouver cette endroit,demanda Genny.
    -Enfait c'était la semaine dernière,expliqua Pépin.Je me baladadais et je suis passer devant cette salle.Puis soudain de la musique s'en ai t'échapper.Et attends je n'ai pas découvers que sa.Tu vas voir.
    -Je te suis!
    Elles passèrent dans un jardin ou l'herbe était si douce sous leur coussiner.Elle s'arrêtèrent un peu là,puis elles repartirent.Pépin voulait lui montrer tous les endroit qu'elle avait trouver,mais ne pas y passer trop de temps car elle avait une surprise finale!

    Elles aprochaient de la surprise.Mais d'abord elles passèrent devant une fontaine ou s'arrêtèrent pour boire de l'eau.L'eau était fraiche se qui redonna de la force a Pépin.Pépin attendit que Genny est fini de boir pour repartir.Elle avait hâte de montre sa surprise a son amie.Elle esperait de tout son coeur que sa plairait a Géni.
    -Ferme les yeux dit-elle a Genny.
    Pépin posa sa queue sur ses épaules et avança.
    -Tu es prête?demanda Pépin.
    -Oui!Mais attends.Je connais cette odeurs,elle mes familières.
    -Ne t'inquiète pas,tu vas bientôt savoir se que c'est,répondit la chatte noir.Ouvre les yeux.
    -Des fleurs!s'exclama-t-elle.Des fleurs,des fleurs, et encore des fleurs.
    -Oui,es tu n'as encore  rien vu,répondit-elle en allant derrière le batiment.
    Les deux chattes passèrent dèrrière un grillage avavntde se retrouver dans un tout petit bout de forêt.
    -Regarde,fit Pépin en invitant la joile chatte brune a s'approcher.
    -Ouaaaaa!Il y a des tonnes de poissons!Merci!
    Genny plongea la patte dans l'eau lorsqu'un poisson passa en faisant garde de ne pas laissait son ombre sur l'eau.
    -Ce n'ai rien,je suis heureuse de te faire plaisir,tout comme toi se matin quand tu m'as attraper une souris et un écureuil.En plus tu peux faire ta sieste au soleil la bas.Vas y!Mange le! 
    Genny pris le poissons et le dévora avant de s'allonger au soleil.Sa belle robe brune et blanche scintillaient sous le soleil brûlant.
    Puis Genny se leva.On aurai dit qu'elle réfléchissait.Pépin n'y préta pas attention et regarda autour d'elle.
    La petite chatte noir entendit soudain un petit bruit derrière elle et se retourna d'un geste vif.Malheureusement,c'était trop tard.Elle vit une boule de fourrure lui sauter dessus avant de se sentir tomber.Pépin se débattit de toute ses forces.Elle réussit enfin a faire basculer son adversaire et le plaqua a son tour.Alors qu'elle s'apprêttait a le mordre au coup,elle regarda son adversaire dans les yeux,ele remarqua que se n'était que Genny.  
    Soudain,des bruits leur provirent.Et un maître apparu et leur brandit un grand bâton avec des poils.
    -Fuyons!s'exclama Pépin,mais son amie resta  figé sur place.
    Pépin aller revenir la chercher,quand le bâton avec des poils lui donna un coup dans l'épaule.Elle déguerpit aussitôt,avant d'arrivé en boitant.
    -Ca va?lui demanda Pépin en se précipitent a côté d'elle pour la soutenir du côté ou elle boiter.
    -Oui oui ça va,répondit-elle.Il faut juste que la douleur passe.Qu'il est méchant ce maître.
    -Oui,je suis vraiment désoler.Si je ne t'avais pas emmené ici tu ne serai pas dans cette état là.
    -Ne t'inquiète pas,tu ne pouvais pas savoir.En plus je reviendrai.
    -Non,non je ne veux pas que tu te fasses encore mal a cause de moi.
     -Mais cette fois je le saurais.Et je saurais qu'il faut fuir au lieux de rester figé,ricana-Genny en caressant le flanc de son amie du bout de sa queue.Rentrons maintenant,et passons par la forêt pour attraper quelque chose.Je meurs de faim.

    -Au revoir Genny!
    -Au revoir Pépin!
    Pépin se léchat les babines.Elle avait encore le gout du lapin que Genny et elle avait attraper.A deux elle avait réussi.
    Pépin avait courut après le lapin pour qu'il aille vers Genny.Puis Géni lui avait sauter dessus.
    Quand elle arriva dans son jardin sa maîtresse était là.Sa maitresse la pris dans ses bras.Sa fourure était chaude.
    Quand elle la déposa dans sa maison, Pépin se roula en boule dans son nid en espérant ne pas faire un aussi horrible rêve que la nuit précédente.


    Elle fit encore un rêve mais pas horrible cette fois.
    Elle jouer avec deux chaton.Des mâles .L'un tigré.L'autre tigré légèrement gris.
    Elle aussi d'ailleurs,elle était toute petite.
    Le mâle tigré fit une cabriole puis la cloua au sol.Elle avait beau gigotait dans tout les sens,le mâle ne broncha pas.C'est alors que le tigré gris sauta sur l'adversaire de Pépin.Celui ci roula au sol.
    Alors la jeune chatte noir et le mâle gris plongère sur lui.Il roula encore une fois sur le sol,mais se releva aussitôt.Il s'élança vers le matou gris et Pépin se jeta dans la mêler.



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :